Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
instants philosophie

du libre (vrac)

5 Mai 2007, 08:36am

Publié par zward

Et bien bâtissez donc une société qui ne soit pas fondée sur la liberté
puisque d'après vous ce que l'on pense n'a plus d'influence que cela.
Si par contre vous demandez ; tiens, pourquoi instituer le libre au fondement de la vie en société ?
Ou : qu'est-ce que ça me fait de me dire "libre " ?
Alors philosophez.

Si par ailleurs sil vous lasse d'essayer de situer où et comment l'être de l'homme est libre, et en quoi et pourquoi, et bien ne philosophez pas.
Cad ne lisez ni Descartes ni Kant ni Hegel, etc.

Attendez qu'une quelconque religion ou politique ou idéologie répondent à votre place.
Continuez de dérouler des déterminations, oh je fais ça mais ce sont les pulsions ou mon passé qui m'influencent : bah ne vous fatiguez pas trop parce que la place est déjà prise, ou devenez psy ou analyste, ou astrophysicien.

Si par contre vous tenez à une hypothèse ; genre tout est un matérialisme dialectique, ça c'est de la philo. Remarquez que Marx n'est pas très clair là-dessus ; infra ou super structure, on ne sait plus trop qui fait quoi.

On peut très bien appliquer une causalité parce qu'a postériori.
Si la liberté est d’inventer, (et pas seulement de choisir entre des existants),
Mozart était il forcé d'être Mozart ? Ou a t il on ne sait de où la synthèse fabuleuse de sa musique ?
Entre t il dans la nécessité d'une théorie musicologique ? Ou l'a t il créée cette "nécessité" ?
Si je suis martyrisé dans mon enfance, vais- je en retrouvé les traces, ou en faire quelque chose d'autre ?
Et si j'en fais quelque chose d’autre, va t on dire ; ah ! et bien oui, il s'est sauvé par la peinture parce que son grand père peignait ?

Commenter cet article