Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
instants philosophie

démocratie

25 Septembre 2007, 21:48pm

Publié par zward

La démocratie n’est pas la moins pire des solutions.

Puisqu'il est question de pousser le niveau de conscience de soi de chacun, la démocratie est expressément ce qui fonctionne.

Qu’elle ait des égarements ou des versatilités, évidemment, comme tout le monde ... puisque tous y participent, selon un projet ou une passivité, cad selon l'éducation et l'auto éducation qui nécessairement reviennent à chacun et à tous ; que programme la démocratie ?

Que l'on sache se gouverner soi-même et en relation ; accélérateur d’intellection.

Il faut encore et toujours se méfier de ce en quoi l'on veut nous faire accroire (nous sommes en faillite généralisée, éducationnelle, sociale, politique, culturelle, etc), de la différence entre ce en quoi l'on veut nous faire accroire et la réalité.


Il est une image véhiculée via les médias, profondément défaitiste, qui veut nous pousser au crime.

Cette image que provoque-t-elle ?

La légitimation d'un certain nombre de décisions réactionnaires (au sens propre de tenir les positions acquises par quelques uns ou des groupes élargis, y compris des classes d'âge...), bien sûr, et l’absence de projections adéquates (progressistes).

La réalité est évidemment que l’ensemble des individualités a accompli une accélération énorme, au cours du siècle, et dans le sens d’une acculturation généralisée, d'une acquisition généralisée, mais que, pour poursuivre cette accélération, il est nécessaire d’investir plus et autrement.

Et que ce Plus et Autrement remettent en cause une telle hiérarchie de pouvoirs et d’intérêts, d’habitudes (sociales) et de concentrations (mécaniques ou calculées), que la totalité des dominations s’entendent spontanément pour que cela ne se développe pas plus avant.

Commenter cet article