Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
instants philosophie

Personne existe

13 Janvier 2008, 01:40am

Publié par zward

Notre être n’est pas spécifiquement de ce monde çi, de cet univers çi.

Autrement dit, l’être de l’homme n’est pas l’humain, mais est une forme qui porte l’humain, entre autres, une formule qui peut se transporter ontologiquement à d'autres niveaux.

De par la cohérence (de nos constructions) nous voyons bien que nous essayons et parvenons à dominer le donné. Que nous disposons d’une entrée en matière autre, et décalée, sur un autre sol. Arcboutés sur cette altérité, cette autre surface,  nous tenons à distance de plus en plus le monde, tel que là, et de plus en plus nous considérons cet univers comme un parmi d’autres (possibles ou co-réels).

De même nos vies refluent comme incertaines d’exprimer quoi que ce soit de ce que nous sommes réellement, de par la multiplicité dont nous sommes désormais capables.  Mais loin des influences de sur-remplissages (que constituent au mieux les religions, au plus bas les sectes au pire les délires), la philosophie est parvenu à décrire l’être-un, tel qu’il ne peut échapper à sa propre étrangeté.

Ça n’est pas le monde qui est absurde ou étrange, c’est  nous,  enfin notre être, qui ne sommes pas d’ici, ni de nulle part en particulier.

Cette étrangeté de nous-mêmes est ce qui constitue le plus fort de la réflexion philosophique ; mine de rien l’étrange architecture de notre être est dénoyautée du trop connu.

Commenter cet article