Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
instants philosophie

faut se grouiller

30 Mars 2006, 10:29am

Publié par zward

quelle finalité pour la philosophie , individuellement ?

Toute la finalité est d'augmenter la conscience que l'on a :
parce que  la conscience que l'on a , c'est la conscience que l'on est ;
et l'on sait bien que notre être est limité dans le temps ...

donc faut se grouiller.

Notre être est là , tout entier , mais nous n'en connaissons pas le milliéme.
N'existe pour nous que ce dont nous avons conscience ; ce qui est absent ne nous atteind en rien , ne nous touche pas , ne nous émeut ni ne peut s'intégrer à notre action , passion , décision.
Notre conscience est strictement limitée à cet instant-çi , à ce qui s'y passe ;
et nous jugeons de cette situation en fonction de ce que l'on sait , en gros ou en particulier :
mais donc notre orientation, dans cette situation, dépend fondamentalement de ce que nous connaissons. De ce que dans le réel donné , nous pouvons en retirer , en vivre , cad de ce que nous pouvons articuler à notre êtrede tout ce qui nous vient.

Ce mouvement nous est habituel , avec plus ou moins de facilité ou difficulté ... , mais le réel nous y pousse de toute façon ; la vérité étant que souvent nous freinons des quatres fers ... attachés à préserver le peu que nous pensions posséder , à défendre toute modification du moi dont apparemment nous percevons la fragilité , la construction précaire , instable : on a raison , il faut préserver le peu d'organisation obtenue au fil des années ... toute unité vise d'abord à sa propre conservation , sinon elle survivrait encore moins.

Mais ceci dans l'optique d'une atteinte extérieure ... tandis qu'il faut bien prendre en compte le renouvellement assumé et assuré de soi par soi ; le renouvellement saisi par lui-même, et non plus subi du monde , des autres , des objets (nouvelles technologies).

Cela change du tout au tout ; c'est cette auto-manipulation qui devient le trait fondamental de la personnalisation , de l'hyper personnalisation  : laquelle se continue malgré le peu de continuité économique ... qui laisse les personnes sur le côté ... cela parait l'étape nécessaire , cette nouvelle dimension de la personne.

La question est ; de quoi se sert-on pour s'auto-manipuler ?
des magazines de psychologie ?
des émissions de télévision ?
des psychothérapies ?
de la psychanalyse ?
se laisse-t-on guider par son seul vécu ? cad par son seul passé ?
par sa propre personnalisation comme si il s'agissait d'une vérité si intégre que rien n'en puisse être bouleversé ?
Il est bien évident que nomer "personnalisation" , puisqu'il s'agit d"'un processus , ce que habituellement on nomme "personnalité" , jette un point de vue modulable sur ce qui se donnait pour figé.

Commenter cet article