Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
instants philosophie

Méchante philosophie

12 Octobre 2008, 20:46pm

Publié par zward

Contrairement aux idées reçues, la philosophie a bouleversé la totalité du monde humain, au point que, résultats de cette révolution, nous ne percevons plus même la décentration radicale, l'ensemble des tournures baroques qu'imposât la philosophie, parce que fondamentalement elle a institué chacun comme le nouveau centre intransigeant d'une nouvelle, toujours nouvelle réalité.
Notre fascination pour l'art individuel et non plus collectif, la méfiance pour la perception, trop proche de ce que l'on sait déjà dans son immédiateté, le dégoût du vécu spontané puisque l'on est double et que l'Autre veut autre chose, le refus des in-compréhensibles habitudes mentales et sensibles « héritées », puisque l'on nait avec soi et rien d'autre, le délien total et de toute allégeance d'où qu'elle vienne, rien n'étant a priori qui soit recevable immédiatement, le face à face sans retour avec le néant et solitaire, le désir d'irréalité, de qui se fie à sa propre intentionnalité, et le principe de solidité et réalité cruelles, car nous devons malgré le réalisme manier encore notre intuition; nous sommes soumis à la loi de notre unité individuelle ainsi qu'à la recollection organisationnelle ; puisqu'il faut bien relier ces individualités d'une manière ou d'une autre et ça n'est pas le moindre des problème.
Tout ce qui creuse l'abîme fût inventé, proposé, posé-là.

Commenter cet article