Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
instants philosophie

de la finalité philosophique

4 Décembre 2006, 21:57pm

Publié par zward

Alors pourquoi dénicher dans le sujet ce qui appartiendrait de tradition à la philosophie et qui du sujet n’en cause pas tant que cela  ?

C’est que la philo n’est mise en jeu que via un sujet : qu’elle ait cru bon de se vouloir selon un discours, logos, ou selon une vérité, un corpus, ne change rien à l’affaire : elle s’est imprimée, de par cette ruse, dans la représentation en général, la représentation humaine de l’humain, un détour ou plus exactement mille détours qui orientèrent résolument l’ensemble de la pensée de soi de l’humanisation. La représentation, qui veillait à sa propre conservation (et du même mouvement à celle de ses élites)  fût tordue petit à petit jusqu’à devenir réelle : cad démocratique et individualiste. Il s’agissait de changer l’esprit entièrement : d’imposer cet idéalité comme étant ce qu’elle se disait être : une vérité : et donc une réalité. Ce qu’elle est devenue.

Prise dans le masque qu’elle se forgeât, méconnaissable.

Mais qui parle de métaphysique , quand bien même sous le thème de dieu , du fait qu’il s’agit d’un dieu philosophique, cela change du tout au tout du dieu des religions… la torsion , la métamorphose est dans le texte qui le décrit. Et donc dans l’esprit qui le conçoit. Qui parle métaphysiquement de dieu, passe une autre porte ; indubitablement ouverte et inévitable. Sitôt que la raison fût créée ; elle devint inévitable.

Aussi le texte qui signifie, signifie en un certain Sens, mais aussi d’une certaine Manière.

Une forme.

 

Du reste, que signifie l’individualité ?

Notre être en général se saisissant immédiatement comme le rond-point de tout ce qui entre et sort de la mise en ordre humaine du monde.

Dans le subjectivisme haletant, on l’oublie, quoi que … n’est-ce pas ce qui travaille par en-dessous ? La dimension universelle du sujet.

Sinon à l’opposé : déléguer à une oligarchie, tyrannie, dictature idéologique ou système machiné économique, cela ne peut être utile effectivement, en vérité mène à un désordre.

Que ces mises en forme ne collent pas vraiment à l’organisation nécessitée par la qualité et la quantité du monde tel qu’il est. Les idéomanies et idéologies masquent, recouvrent, déréalisent le monde et les vécus.

Commenter cet article