Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
instants philosophie

La rupture intentionnelle philsophique

24 Janvier 2011, 22:10pm

Publié par zwardoz

La pointe

Le moi-même n’est pas le bout du tunnel, il existe le sujet. Le sujet est l’intentionnalité, traduit techniquement. La philosophie est la mise en œuvre de l’intentionnalité en tant que si jadis on pensait, désirait et décidait dans une immédiateté (complexe et qui formait un « monde » complet), depuis nous sommes passés à une volonté arrêtée ; littéralement, cad stoppée, nette.

L’homme de l’intérêt économique, le calculateur intégral, mais aussi le citoyen défini par son statut dans une constitution, une formulation, et enfin le moi-même, psychologique, sont l’aboutissement de la formulation de l’intention en la vérité, et que cette intention prend pour elle : comme étant sa vérité. Et effectivement, l’intentionnalité est le centre de la réalité.

A l’opposé de cela, il fut l’universel en propre. Il se caractérisait de ce que pensant cette chose, il permettait de penser adéquatement toute chose identique à celle perçue. Augmentation de la perception donc ; et augmentation de l’intentionnalité puisqu’au lieu de se concentrer sur l’immédiat, l’intention pouvait relier intellectivement le donné immédiat au donné supposé partout identique.

Mais aussi, puisqu’il existait de ce fait une norme à l’intentionnalité (percevoir toutes les choses identiques et définies adéquatement), que le particulier ne limitait plus le particulier, mais s’ajoutait l’universalité de cette particularité ; le contenu intentionnel, pris en tenaille, entre l’attention et la perception, mais via l’intellection, se diffractait en univers, en essences des réalités. L’horizon intentionnel se contrôlait via ses contenus sélectifs, électifs.

 Le concept, l’idée sont les repères dont la matière- même, la texture, la substance se doit d’être cohérente ; au minimum avec elle-même mais depuis l’invention que l’être existe, avec son retour ; son retour sur perception. Le concept est la main mise par l’intentionnalité sur sa propre densité ; sans doute cherche-t-elle à comprendre le donné-monde dans ses idées, mais tout autant, sinon plus, entend-elle apprendre à contrôler son devenir en propre, hors de la prégnance naturelle, ou sociétale, ou habituelle et psychologique. En ce sens la philosophie est donc le dégagement de l’intentionnalité là où elle existe au plus près de son être et donc là où elle est le plus difficilement délogeable.

C’est une chose de proposer à la vue l’objet du désir d’une intentionnalité (dieu, l’amour, la chose, ou la vérité entendue comme « là », donnée, consensus, etc) et une autre de penser remonter le cours intentionnel et doubler l’intention elle-même en son envers. En somme de désintentionnalliser l’intentionnalité.

La réflexivité philosophique est donc l’interrogation sur la nature même de l’être de l’homme ; en tant que cet être s’importe au plus près de lui-même et en tant que l’intentionnalité est la plus infime et limitée définition de son être.

Commenter cet article