Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
instants philosophie

Difficulté de la philosophie

4 Février 2008, 22:07pm

Publié par zward

Il est vrai que la philo est bien difficile ; puisqu'elle consiste à se positionner soi-même.

Mais que cette position que chacun occupe, est et n'est accessible que via un savoir.

Un savoir, c'est plat. Il faut sans doute s'identifier à l'objet quelque peu ; l'imaginer, ou l'imager.

Que faut-il alors pour imager cet objet que l'on est soi-même?

Sinon se placer tel un pion dans un jeu, mais être non plus le pion, mais l'ensemble du jeu.

Lequel est délimité par tous les autres qui sont passés par là; et contrairement à ce que l'on entend ou aime penser, la philosophie est l'expérience totalisatrice qu'elle dit être. 

Ad ; ceux qui ont poussé le jeu, sont effectivement parvenus à dessiner le ou les chemins ou stratégies essentiellement praticables.

 Il n'en est pas trente-six. Et la pente naturelle du processus, procédé, de l'exploration philosophique, roule logiquement sur la même déclivité.

 On peut dire que le discours philosophique est construit, et qu'il est nécessaire de voir, même grosso modo, son ensemble, (et d'utiliser une perforation que l'on privilégie ; Nietzsche ou Descartes ou st thomas, qui l'ont voudra, qui manie le jeu, puisque celui ci est censé au bout du compte, être unique (ce que je pense qu'il est)

 Qu’il est construit et peut-être unique, parce qu'il est le dernier discours possible, le savoir sur le bord, juste avant rien-du-tout. On ne peut pas avancer plus.

 (Ou alors on emploie un autre moyen; art religion, mais on y perd ...)

Commenter cet article