Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
instants philosophie

Du pouvoir

3 Février 2009, 20:18pm

Publié par zward

En réalité il n'existe que deux formes de système politique ; la démocratie et la mafia.
Et la démocratie n'existe pas.
Plus raisonnablement : la démocratie va rendre le jeu plus compliqué et peut-être moins violent, mais la violence guette toujours dans les allées des pouvoirs et de toute façon les pressions et le chantage et la corruption se chargent bien des affaires en cours.
La complication due à la démocratie permet l'installation d'une plus grande surface ; aussi tout un chacun peut en profiter dans la mesure où cette ambition en démultipliant les pouvoirs, forcera à user de la raison.
Fort heureusement l'invention de la raison permit une telle multiplicité et en surface rendit considérablement de grands services à tout le monde. Mais ceci, qui concerne pourtant tout le monde, n'atteint pas vraiment l'essence du pouvoir qui est toujours de passation et de rivalité intense.
En ce jeu si confus et inexprimable, placé dans le secret le plus total, et inexprimable parce que fondu d'allégeances et de compromis effroyables, ourdi de manipulations de quelques uns par quelques autres, ou de tous, et du plus grand nombre, par des regroupements d'intérêts très ciblés, très mouvants, en ce jeu caché donc aux yeux de tous, parce qu'il ne concerne que ces rivalités, se dissolvent les idéaux et les principes ; y compris ceux de la démocratie et de la morale universelle.
Seul le pouvoir compte pour lui-même, et dès que vous en possédez une si petite part soit-elle, vous n'aurez de cesse que de le préserver. Nous qui ne connaissons que des possibilités faibles et de peu d'effets, nous ne comprenons pas comme lorsque ces possibilités, ses pouvoirs englobent des quantités énormes de réalités, empires et royaumes de tous ordres, nous ne comprenons pas jusqu'à quel degré de perversion cela peut aboutir. On se demande en quoi consiste le mal, c'est en cela. L'influence.
On ne peut qu'essayer de le diversifier : de sorte que d'amener un jeu complexe et compliqué et difficile, cela rende les stratégies plus ardues et réclamant un plus grand nombre d'êtres pervertis ; et, dans la masse étendue, que l'autoritarisme ou la violence viennent se dissoudre juste un peu plus. Dans cette surface en apparence neutre, il se peut qu'il y ait, un temps, de la vacation globale et que l'on étende le possible pour tous et pour chacun, et que cela soit durable, historiquement. Mais dans les démocraties il est toujours de spectaculaires ou de menus assassinats ...

Commenter cet article