Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
instants philosophie

20 éme le siècle du Moi

27 Août 2007, 17:19pm

Publié par zward

Aussi globale, spécifique, cruelle ou objective soient elles les critiques afférentes au moi  (psychologiques, psychanalytiques, sociologiques, ou philosophiques) le laisseront indemne.

Parce que une fois pour toutes, le moi fût réalisé. Et il portât sa réalité au plus haut dans la plus poussée expression de soi.

Le devenir, cad le logos du moi, ne peut être réellement réduit par quelque objectivité que ce soit.

Il échappera toujours. Parce que sa réalité est une réalisation. Cad est hors du champ, toujours limité (par essence), du théorique. Puisqu’étant une réalité, les savoirs théoriques toujours glisseront.

La vérité est que la philosophie n’est pas un savoir théorique. Que par conséquent c’est sa nature de saisir ce qu’il en est de la réalité telle qu’en elle-même.

Parce que ce qui s’est passé depuis un siècle est précisément le moi, celui doté d’un sujet.

Le sujet est l’architecture du moi, qui est l’architectonique du sujet. Le sujet est abstrait, le moi remue la matérialité.

Planté culturellement depuis longtemps, le sujet aboutit à la réalisation culturelle absolue ; le moi.

Lequel comme tel crée son monde.  Le monde (humain) dans lequel nous vivons est celui du Moi.

 

Commenter cet article