Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
instants philosophie

la mort philosophique

18 Mars 2007, 00:01am

Publié par zward

La question de la mort parle de la mort, certes, mais pas seulement :

D’ici à ce que l’on meurt, a –t –on réellement poussé le bouchon suffisamment loin ?

Voila ce qu’est, en partie, cette question.

Du temps donné, est-ce qu’il a épuisé la totalité ou presque du réalisable ?

Ou : va-t-on mourir pour rien, ou pour quelque chose (de vécu) ?

Ou ; y a t il un moyen de vivre intégralement ce qu’il y a à vivre ? 

Et puis basta.

Nada.

Parce que si, une fois pour toutes, on a vécu TOUT ce qu’il y avait à vivre , le reste n’est pas autre que de la répétition.

Commenter cet article

oliv 30/08/2007 23:06

Mais comment peut-on vivre TOUT ce qu'il y a à vivre??  Le champ des possibles demeure infiniment ouvert--tant que l'on est en vie. Cordialement,

Pascal 31/03/2007 00:44

"Parce que si, une fois pour toutes, on a vécu TOUT ce qu’il y avait à vivre , le reste n’est pas autre que de la répétition. "
Ben... c'est un peu là la question ! Que je posais il y a peu de temps... aux "chemins de l'inconnaissance"
Amicalement...